Combien d'eau faut-il boire par jour ?

Trouvez votre diététicien ou diététicienne   >   Le blog   >   Qu'est-ce que l'équilibre alimentaire ?   >   Combien d'eau faut-il boire par jour ?

Demandez rapidement l'avis d'un·e spécialiste 🧑‍⚕️

Nos diététicien·ne·s sont disponibles tous les jours et répondent à vos demandes. N'attendez plus et prenez rendez-vous dès maintenant !

L’eau joue plusieurs rôles dans notre organisme. Elle véhicule les nutriments, l’oxygène et les hormones dans tout le corps. Elle participe également à l’élimination des déchets du métabolisme et humidifie les zones humides comme les yeux, les articulations, la bouche,... De plus, elle permet de réguler la température corporelle.

Par ailleurs, l’eau représente 60 à 65 % du poids adulte : 83 % du sang, 75 % des organes et 22 % du squelette. Toutefois, il est important de noter qu’avec l’âge, la quantité hydrique dans le corps diminue. Ainsi, il ne reste que 55 % d’eau chez une personne âgée.

Quoi qu’il en soit, il est important de boire suffisamment d’eau au quotidien. Néanmoins, il n’y a pas de données exactes sur la quantité d’eau à consommer. En réalité, le besoin en eau dépend de chaque individu, plus précisément de sa taille, son poids et son âge. D’autres facteurs peuvent également entrer en jeu pour déterminer l’apport nécessaire en eau comme l’activité physique, l’environnement extérieur, les habitudes alimentaires,... L’apport suffisant en eau participe à l’équilibre alimentaire.

Plusieurs études ont été menées pour connaître le besoin en eau d’un être humain. Certaines recherches recommandent la prise de 8 verres par jour soit 1,5 litre d’eau, d’autres suggèrent la consommation de 2 à 3 litres d’eau par jour. Les chiffres varient donc beaucoup. D’autant plus que l’apport en eau nécessaire à notre corps, comme nous l’avons dit, dépend de plusieurs facteurs. De ce fait, il est difficile d’avoir une idée précise de la quantité hydrique indispensable. Ce qui est sûr, c’est qu’il est important d’assurer une bonne hydratation à longueur de journée afin de rester en bonne santé.

Quels sont les signes et les effets d’une déshydratation ?

La déshydratation est caractérisée par le manque d’eau dans le corps dû par une perte importante non compensée. De nombreux facteurs peuvent être à l’origine de cette déshydratation. Entre autres la transpiration, la diarrhée, la prise de médicaments laxatifs et diverses maladies.

Plusieurs indicateurs permettent de savoir que vous êtes déshydraté. Le premier signe est la soif. En effet, le corps humain a la capacité de réguler la quantité d’eau consommée quotidiennement. Lorsque vous ne buvez pas assez, votre niveau hydrique est faible d’où la sensation de soif. À cet effet, votre pression artérielle diminue. Vous pouvez également ressentir de la fatigue ou des maux de tête. Des troubles de conscience ou comportementaux peuvent s’ensuivre après plusieurs jours. Cependant, la soif n’est pas toujours un indicateur fiable. Chez les personnes âgées, elle peut se faire ressentir même après avoir bu beaucoup d’eau, à contrario elles peuvent aussi ressentir une diminution de la sensation de soif alors qu’elles sont susceptibles d’être en déshydratation.

Une miction moins fréquente et une urine plus jaunâtre indiquent aussi une déshydratation. Mais ce n’est pas le cas pour les personnes atteintes de diabète et d’hypercalcémie qui tendent à uriner plus fréquemment. En outre, la déshydratation peut entraîner un amaigrissement, mais aussi une tachycardie (accélération du rythme cardiaque). Chez le nourrisson, elle peut causer des cernes sous les yeux, un enfoncement des fontanelles, un teint pâle, une grande fatigue…

Est-ce bon de consommer beaucoup d’eau ?

Bien que rester hydraté soit essentiel pour vivre, boire beaucoup d’eau peut être néfaste pour la santé. De fait, la consommation excessive d’eau présente un risque d’hyponatrémie. Il s’agit d’un trouble hydroélectrolytique qui se caractérise par un taux de sodium faible dans le sang. Effectivement, plus la quantité hydrique absorbée est élevée, plus les cellules gonflent. Ce qui entraîne une diminution de concentration de l’ion sodium dans le plasma en raison d’une présence significative d’eau. En revanche, cette maladie reste très rare du fait qu’elle ne découle que de la potomanie, un trouble marqué par le besoin de boire constamment.

En tout cas, l’organisme ne peut pas assimiler une grande quantité d’eau. C’est pourquoi vous devez vous hydrater en fonction de vos besoins journaliers.

Les aliments contenant de l’eau

Il est important de noter que les aliments que nous mangeons contribuent à l’apport d’eau à notre organisme. Ils nous apportent environ 1 litre d’eau par jour. Voici une petite liste des aliments riches en eau :

  • Les légumes verts (concombre, brocoli, asperge,...) : 90 à 95 %.

  • Les fruits frais (citron, cassis, orange,...) : 80 à 95 %.

  • Le yaourt : 80 %.

  • Les œufs : 75 %.

  • La viande maigre : 65 %.

  • Le poisson : 75 %.

Ainsi, vous pouvez faire le plein d’hydratation en mangeant régulièrement des aliments ayant une forte teneur en eau. En revanche, ceux-ci ne remplacent pas l’eau plate. Pensez donc à vous hydrater suffisamment en buvant de l’eau.

Et les boissons ?

Outre l’eau plate, certaines boissons peuvent contribuer à l’équilibre hydrique de notre organisme. Cela concerne notamment les eaux gazeuses, les tisanes, les potages, les jus de fruits, les produits laitiers liquides, etc. Le thé et le café sont également de bonnes sources d’eau malgré leur nature diurétique. Par contre, ces boissons doivent être consommées avec modération, car elles stimulent la miction chez certaines catégories d’individus.

Comment rester bien hydraté ?

Être bien hydraté fait partie d’une bonne hygiène de vie. Et comme vous le savez, boire suffisamment d’eau présente de nombreux avantages. Alors, le premier réflexe pour rester bien hydraté est de ne pas attendre la sensation de soif.

Par ailleurs, vous pouvez varier les sources d’hydratation. Par exemple en consommant davantage de fruits et légumes ou des boissons minérales. Pensez également à garder une bouteille à portée de main au travail, pendant une activité, etc. Et si vous n’aimez pas le goût de l’eau, n’hésitez pas y ajouter du citron vert ou quelques extraits de menthe.

Vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à consulter nos diététicien·nes spécialisé·es.

Articles de la même catégorie :