Blog

Trouvez votre diététicien ou diététicienne   >   Le blog   >   Tout sur le Nutri-Score !   >   Comment est calculé le Nutri-Score ?

Trouvez votre diététicien ou diététicienne   >   Le blog   >   Tout sur le Nutri-Score !   >   Comment est calculé le Nutri-Score ?

Comment est calculé le Nutri-Score ?

Publié le 30 novembre 2022

Photo marine

Marine
Diététicienne-Nutritionniste et Co-fondatrice de Madietenligne

Manifestement, le Nutriscore est un allié sur lequel le consommateur peut compter pour mieux manger au quotidien. En tant que logo nutritionnel, il vous aide à mesurer la qualité des aliments transformés selon leur contenu. Mais comment fonctionne exactement cette notation ? Comment l’utiliser à votre avantage afin de sélectionner les bons produits lors des courses ? Nous vous expliquons l’attribution des points, l’interprétation du score final et le mode d’emploi de cet outil dans cet article.

Nutriscore : un système d’étiquetage basé sur l’évaluation des produits

Nutriscore, logo apposé sur les packagings alimentaires, classifie les produits en fonction de leur valeur nutritionnelle. À la suite d’un calcul en trois étapes, il révèle sur l’emballage la note attribuée à ces derniers.

À cet effet, on distingue cinq échelles, cinq niveaux, du plus favorable au moins recommandé sur le plan nutritionnel. Vous les reconnaissez sous forme de lettres dont chacune s’accompagne d’une couleur différente sur le conditionnement. Citons le A vert foncé, le B vert clair, le C jaune, le D orange et le E rouge.

Concrètement, l’évaluation des produits prend en compte la quantité des aliments avant de passer à l’analyse des nutriments présents. Selon la formule, le calcul du Nutriscore commence à partir de 100 g pour les aliments solides et 100 ml pour les liquides. Une fois cette condition remplie, l’étude s’intéresse de près au teneur de chaque nutriment. À savoir :

  • Les aliments à privilégier (fibres, protéines, fruits, légumineuses, huile d’olive, etc.) ;

  • Les nutriments à consommer avec modération (par exemple le sucre, le sel, et les acides gras saturés).

Le logo du Nutriscore mis sur l’emballage résulte du calcul effectué à partir de ces informations. C’est ainsi que les produits favorables obtiennent un A vert foncé tandis que les plus déséquilibrés reçoivent un E rouge.

Comment fonctionne le calcul des scores nutritionnels ?

Supposons que nous évaluons le Nutriscore d’un biscuit à la fraise en commençant par les composants à limiter. Selon la valeur nutritionnelle de ces éléments, ils obtiendront chacun des points allant de 0 jusqu’à 10. Plus le produit comporte de graisses saturées et Cie, plus le score total des points est élevé.

Pour la deuxième étape, ce sont les nutriments à favoriser qui recevront chacun des points de 0 à 5. Comme pour tout à l’heure, les ingrédients les moins recommandés récoltent plus de points que les autres. Puis, on additionne le tout afin d’obtenir une moyenne.

Le calcul du Nutriscore se termine avec la soustraction de ces points. Autrement dit, la note des nutriments à privilégier avec celle des aliments à réduire au minimum. Voilà comment les produits transformés sont classés dans l’un des cinq niveaux du logo nutritionnel. À noter que pour que l’aliment soit catégorisé dans le A vert foncé, le score final doit être inférieur ou égal à -1.

Vous l’aurez compris, plus le Nutriscore est faible, plus le produit est équilibré.

Comment bien se servir du Nutriscore lors des achats ? 

L’arrivée du Nutriscore sur les rayons alimentaires aide considérablement les consommateurs dans le choix des produits. Voici comment l’utiliser à votre avantage lors des courses.

Faire une comparaison des produits de la même catégorie

Avec le Nutriscore, faites un trait définitif sur les choix casse-têtes entre les différentes marques. Parmi les produits similaires sur le comptoir, il vous suffit de regarder leur score respectif afin de dénicher le plus fiable.

Imaginons par exemple que vous souhaitez acheter une sauce à pizza. Dans le but d’acquérir le plus favorable sur le plan nutritionnel, veuillez vous référer au Nutriscore apposé sur le conditionnement.

Privilégier les aliments dans la classe A vert foncé

Lors de vos courses, dans la mesure du possible, priorisez les aliments qui obtiennent un score A. En revanche, il est préférable d’éviter ceux avec un score E rouge. Pour rappel, A vert foncé correspond aux produits les plus intéressants et E les moins avantageux sur le plan nutritif.

Naturellement, il se peut que les options disponibles soient toutes en dessous de cette notation. C’est d’ailleurs fréquent pour les produits de charcuterie qui reçoivent le plus souvent un D ou un E. Leur forte teneur en sel et en matières grasses les classifie automatiquement dans ces groupes. Dans ce cas-là, vous pouvez alors jeter votre dévolu sur celui qui possède le meilleur score.

Et si le produit n’affiche aucun Nutriscore ? 

C’est fort possible vu que l’usage de ce logo nutritionnel relève d’une démarche volontaire. En effet, tous les labels n’adoptent pas forcément ce système d’étiquetage mis au point par Santé publique France. Dans ces conditions, pensez à recourir aux autres outils d’évaluation nutritionnelle. Hormis Nutriscore, quelques applications permettent aux consommateurs de connaître la qualité des aliments. C’est notamment le cas d’Open Food Facts, Y’Aquoidedans ainsi que Yuka.

Quels sont les produits concernés par le Nutriscore ?

Ce système d’étiquetage touche l’ensemble des produits transformés ainsi que les boissons industrielles. Il existe tout de même une exception pour les :

  • Herbes aromatiques ;

  • Thés ;

  • Cafés ;

  • Aliments destinés aux enfants de 0 à 3 ans ;

  • Boissons alcoolisées.

Naturellement, les fruits, les légumes et la totalité des aliments bruts ne sont pas concernés par le Nutriscore. Nul besoin de ce dispositif pour savoir qu’ils sont favorables sur le plan nutritionnel.

Le mot de la fin 

Le principe du Nutriscore est simple : catégoriser les produits selon leur valeur nutritionnelle. Les aliments avec un score nutritionnel A sont vivement recommandés contrairement à ceux qui reçoivent une note E.

Nul doute, ce système de classification joue en faveur des consommateurs et favorise la transparence des labels vis-à-vis de ces derniers. Il faut effectivement savoir que le calcul des scores s’appuie sur une formule élaborée par l’équipe du Dr Serge Hercberg.

En dépit de sa pertinence, cet outil révèle toutefois des failles. Son processus d’évaluation néglige le degré de transformation et la présence d’additif dans les produits alimentaires. Dans ces conditions, la question se pose : le Nutriscore est-il 100 % opérationnel et fiable ?

Consulter un·e diététicien·ne

Besoin d'un avis sur votre alimentation rapidement ?
Prenez rendez-vous simplement avec un·e diététicien·ne

Consultez

Articles de la même catégorie :

Logo Madietenligne
Suivez-nous sur Instagram
Logo instagram