Blog

Trouvez votre diététicien ou diététicienne   >   Le blog   >   Allergies et intolérances alimentaires : tout ce que vous devez savoir !   >   Intolérance au gluten : symptômes, diagnostic et traitements

Intolérance au gluten : symptômes, diagnostic et traitements

Publié le 13 décembre 2022

Photo marine

Marine
Diététicienne-Nutritionniste et Co-fondatrice de Madietenligne

L'intolérance au gluten fait partie des intolérances alimentaires les plus courantes. Il s’agit d’un trouble qui se caractérise par une difficulté à digérer le gluten, une protéine présente dans certains aliments comme le blé, l'orge et le seigle. Le gluten peut provoquer des symptômes tels que des douleurs abdominales, des ballonnements et des diarrhées chez les personnes atteintes d'intolérance au gluten.

Quels sont les symptômes de l’intolérance au gluten chez l’enfant ?

Voici une liste des symptômes possibles de l'intolérance au gluten chez les enfants :

  • Douleurs abdominales et gonflements

  • Diarrhée chronique

  • Selles molles et fréquentes

  • Fatigue et faiblesse

  • Perte de poids

  • Anémie

  • Démangeaisons de la peau

  • Odeur d'urine acide

  • Irritabilité et manque d'appétit

  • Crampes et douleurs musculaires

  • Retard de croissance et de développement

Il est important de noter que ces symptômes peuvent varier d'un enfant à l'autre et qu'il est toujours recommandé de consulter un médecin en cas de doute ou de suspicion d'intolérance au gluten.

Quels sont les symptômes chez l’adulte ?

Voici une liste des symptômes courants de l'intolérance au gluten chez l'adulte :

  • douleurs abdominales et gonflement

  • fatigue et manque d'énergie

  • maux de tête et troubles de l'humeur

  • troubles digestifs, tels que la diarrhée, la constipation, les nausées et les vomissements

  • carences en vitamines et minéraux, en particulier en fer, en calcium et en folate

  • perte de poids inexpliquée

  • troubles de la peau, tels que l'eczéma, le psoriasis et le dermatite herpétiforme (une éruption cutanée douloureuse qui peut ressembler à de l'herpès)

  • douleurs articulaires et musculaires

  • troubles neurologiques, tels que la neuropathie périphérique (un engourdissement et une faiblesse dans les bras et les jambes) et l'ataxie cérébelleuse (une perte de la coordination des mouvements volontaires)

Il est important de noter que les symptômes peuvent varier d'une personne à l'autre et qu'ils peuvent ne pas se manifester immédiatement après l'ingestion de gluten.

Quelle est la différence avec la maladie coeliaque ? 

L'intolérance au gluten et la maladie cœliaque sont des troubles liés au gluten, une protéine présente dans les céréales comme le blé, l'orge et le seigle. Bien qu'ils puissent présenter des symptômes similaires, ils sont en réalité différents l'un de l'autre.

L'intolérance au gluten, également appelée sensibilité au gluten, est un trouble digestif qui se caractérise par des symptômes tels que des douleurs abdominales, des diarrhées, des ballonnements et des nausées lorsque l'on consomme des aliments contenant du gluten. Elle se produit lorsqu'une personne ne peut pas tolérer le gluten. Elle peut être difficile à diagnostiquer car ses symptômes peuvent ressembler à ceux d'autres troubles digestifs.

La maladie cœliaque, en revanche, est une affection auto-immune qui se produit lorsque le système immunitaire réagit anormalement au gluten, en attaquant les parois de l'intestin grêle et en endommageant les villosités, les petites projections qui permettent l'absorption des nutriments. Cette réaction auto-immune peut entraîner des troubles digestifs, de l'anémie, de la fatigue, de la perte de poids et d'autres symptômes.

La maladie cœliaque peut être grave et provoquer des dommages permanents à l'intestin si elle n'est pas traitée. Le seul traitement efficace pour la maladie cœliaque est un régime alimentaire strict sans gluten.

En résumé, l'intolérance au gluten et la maladie cœliaque sont des troubles liés au gluten, mais ils sont différents l'un de l'autre. L'intolérance au gluten est un trouble digestif qui peut provoquer des symptômes gênants, tandis que la maladie cœliaque est une affection auto-immune qui peut causer des dommages permanents à l'intestin si elle n'est pas traitée.

Comment se fait le diagnostic ? 

Le diagnostic de l'intolérance au gluten peut être effectué par un médecin ou un professionnel de santé. La première étape consiste généralement à effectuer un test sanguin pour détecter la présence d’anticorps transglutaminase tissulaire dans le sang. Si les résultats sont positifs, le médecin peut recommander une biopsie de l'intestin pour confirmer le diagnostic.

Dans certains cas, le médecin peut également recommander une épreuve de provocation, qui consiste à réintroduire le gluten dans l'alimentation pour voir si cela provoque des symptômes d'intolérance au gluten. Cette épreuve doit être effectuée sous la supervision d'un médecin et n'est généralement recommandée que si les autres tests ne sont pas concluants.

Il est important de noter que le seul moyen de diagnostiquer de manière fiable l'intolérance au gluten est de passer par des tests médicaux. Il est important de ne pas essayer de diagnostiquer soi-même et de consulter un professionnel de santé en cas de doute.

Le régime alimentaire sans gluten

​​Le régime alimentaire sans gluten consiste à éviter tous les aliments contenant du gluten. Le gluten est une protéine présente dans certaines céréales, comme le blé, l'orge et le seigle. Il peut également être présent dans d'autres aliments, comme les sauces, les soupes et les snacks préemballés.

Pour suivre un régime alimentaire sans gluten, il est important de lire les étiquettes des aliments et de choisir des aliments qui ne contiennent pas de gluten. Les aliments naturellement sans gluten incluent les fruits et légumes, les viandes, les poissons et les laitages. Les personnes suivant un régime sans gluten peuvent également consommer des céréales sans gluten, comme le riz, le maïs et le quinoa.

Il est important de noter que suivre un régime alimentaire sans gluten peut entraîner des carences en nutriments si les personnes ne sont pas suffisamment vigilantes dans leur consommation d'aliments nutritifs. Par conséquent, il est recommandé de consulter un diététicien ou une diététicienne avant de commencer ce type de régime.

Il y a plusieurs aliments qui contiennent du gluten, voici quelques exemples :

  • Le blé

  • L'orge

  • Le seigle

  • Le kamut

  • L'épeautre

  • Le farro

  • Le triticale (un mélange de blé et de seigle)

En général, les aliments qui contiennent du gluten sont les céréales et les produits dérivés de ces céréales, tels que le pain, les pâtes, les gâteaux, les biscuits, les céréales pour petit-déjeuner, etc.

Quel est le rôle du diététicien ? 

Le rôle du diététicien dans l'intolérance au gluten est important.

Un diététicien est un professionnel de santé qualifié pour conseiller les personnes sur l'alimentation et la nutrition. Dans le cas de l'intolérance au gluten, un diététicien peut aider les personnes atteintes en leur fournissant des conseils sur les aliments à éviter et ceux qui sont sécuritaires pour eux à consommer.

Un diététicien peut également aider les personnes atteintes à élaborer un plan alimentaire adapté à leurs besoins. Cela peut inclure la création d'un menu personnalisé, ainsi que des conseils sur la façon de faire des choix alimentaires sains en dehors de la maison. Un diététicien peut également aider les personnes à éviter les carences en nutriments, en leur recommandant des compléments alimentaires si nécessaire.

Consulter un·e diététicien·ne

Besoin d'un avis sur votre alimentation rapidement ?
Prenez rendez-vous simplement avec un·e diététicien·ne

Consultez

Quels sont les traitements ? 

Le traitement de l'intolérance au gluten consiste principalement en un régime alimentaire sans gluten. Cela signifie éviter de consommer des aliments contenant du gluten, tels que le pain, les pâtes, les céréales et les gâteaux. Il est important de lire les étiquettes des aliments pour vérifier si le gluten en fait partie.

Il peut être difficile de suivre un régime sans gluten, en particulier au début. Il est donc important de demander conseil à un professionnel de santé, comme un diététicien, pour vous aider à élaborer un régime adapté à vos besoins.

Il existe également des médicaments qui peuvent aider à soulager les symptômes de l'intolérance au gluten. Par exemple, certains médicaments peuvent aider à soulager les douleurs abdominales et à prévenir la diarrhée. Cependant, ces médicaments ne sont pas une solution permanente et ne remplacent pas un régime alimentaire sans gluten.

Articles de la même catégorie :

Logo Madietenligne
Suivez-nous sur Instagram
Logo instagram