L'allergie aux protéines de lait, c'est quoi ?

Publié le 15 décembre 2022

Photo marine

Marine
Diététicienne-Nutritionniste et Co-fondatrice de Madietenligne

Les allergies aux protéines de lait de vache font partie des allergies alimentaires, elles sont des réactions immunitaires anormales aux protéines présentes dans le lait de vache. Elles peuvent provoquer une variété de symptômes, allant de réactions cutanées légères à des problèmes respiratoires graves. Les allergies aux protéines de lait de vache sont assez courantes chez les enfants, mais elles peuvent également toucher les adultes. Le traitement consiste généralement à éviter les aliments contenant des protéines de lait de vache et à prendre des médicaments en cas de réaction allergique.

L’allergie aux protéines de lait de vache c’est quoi ? 

L'allergie aux protéines de lait est une condition médicale courante qui se produit lorsque le système immunitaire de l'individu réagit de manière anormale aux protéines contenues dans le lait de vache. Cette réaction allergique peut provoquer une gamme de symptômes allant de légers à graves, y compris des éruptions cutanées, des vomissements, de la diarrhée, des difficultés respiratoires et même un choc allergique.

Les protéines de lait sont présentes dans tous les produits laitiers, y compris le lait, le fromage, le yogourt et la crème. Par conséquent, les personnes souffrant d'allergie aux protéines de lait doivent éviter ces aliments pour éviter d'avoir des réactions allergiques.

Il est important de noter que l'allergie aux protéines de lait est différente de l'intolérance au lactose.

En cas de réaction allergique, il est important de consulter un médecin immédiatement. Le médecin peut prescrire des médicaments pour soulager les symptômes et éviter les réactions graves.

Quels sont les symptômes ? 

Voici une liste possible de symptômes d'une allergie aux protéines de lait :

  • Gonflement de la bouche, du visage, des lèvres ou de la langue ;

  • Difficulté à respirer ou respiration sifflante ;

  • Éruption cutanée ou démangeaisons ;

  • Nausées, vomissements ou douleurs abdominales ;

  • Diarrhée ;

  • Oppression thoracique ou douleur thoracique ;

  • Hypotension (pression artérielle basse) ;

  • Œdème de Quincke (gonflement soudain et grave de la peau, notamment autour des yeux et de la bouche) ;

  • Choc anaphylactique.

Il est important de noter que les symptômes peuvent varier d'une personne à l'autre et que certains individus peuvent être plus sensibles que d'autres.

Quelle est sa fréquence ? 

Les allergies aux protéines de lait sont un problème de santé courant qui peut affecter les personnes de tous âges. Selon les estimations, environ 2-3% des nourrissons et des enfants en bas âge sont touchés par cette allergie, bien que la fréquence puisse diminuer avec l'âge.

L'allergie aux protéines de lait se produit lorsque le système immunitaire réagit de manière anormale aux protéines contenues dans le lait de vache, de chèvre ou de brebis.

Où retrouve-t-on les protéines de lait ? 

Voici une liste d'aliments contenant des protéines de lait :

  • Lait

  • Yaourts

  • Fromage

  • Beurre

  • Crème

  • Lait en poudre

  • Fromage cottage

  • Ricotta

  • Gouda

  • Mozzarella

  • Parmesan

  • Cheddar

Il est important de noter que cette liste n'est pas exhaustive et que d'autres aliments peuvent également contenir des protéines de lait. Il est recommandé de consulter l'étiquetage des aliments pour connaître exactement leur teneur en protéines de lait.

Quelles sont les complications possibles ? 

Les réactions allergiques aux protéines de lait peuvent être légères ou graves.

En plus des réactions immédiates, l'allergie aux protéines de lait peut également entraîner des complications à long terme, notamment des troubles digestifs et des carences nutritionnelles. Les personnes allergiques aux protéines de lait peuvent souffrir de douleurs abdominales, de ballonnements, de constipation et de diarrhées chroniques. De plus, l'éviction des produits laitiers peut entraîner une carence en calcium, en vitamine D et en autres nutriments importants pour la santé.

Pour éviter les complications de l'allergie aux protéines de lait, il est important de suivre un régime alimentaire strict et d'éviter les produits laitiers. Les personnes allergiques doivent être conscientes des ingrédients contenus dans les aliments qu'elles consomment et lire attentivement les étiquettes pour éviter tout produit contenant du lait ou des protéines de lait. De plus, il est recommandé de porter une carte d'identification médicale indiquant l'allergie et de toujours avoir un traitement d'urgence sur soi en cas de réaction allergique grave.

Quand consulter un médecin ? 

Il est important de consulter un médecin dès que vous remarquez des symptômes d'allergie aux protéines de lait. Le médecin vous posera des questions sur vos symptômes et votre historique médical, et il peut effectuer des tests pour confirmer le diagnostic. Si vous êtes allergique aux protéines de lait, le médecin vous donnera des instructions pour éviter les aliments contenant du lait et vous prescrira des médicaments pour soulager les symptômes.

Il est également important de suivre les recommandations du médecin en ce qui concerne l'évitement des aliments contenant des protéines de lait. Cela peut impliquer de lire attentivement les étiquettes des aliments pour vérifier la présence de protéines de lait et de demander des conseils à un diététicien-nutritionniste pour vous assurer de recevoir une alimentation équilibrée.

En cas de crise allergique grave, appelée réaction anaphylactique, il est important de rechercher immédiatement une aide médicale d'urgence. Les symptômes d'une réaction anaphylactique peuvent inclure une difficulté à respirer, des gonflements de la bouche ou de la gorge, des vertiges ou des étourdissements, une perte de conscience ou un choc.

Consulter un·e diététicien·ne

Besoin d'un avis sur votre alimentation rapidement ?
Prenez rendez-vous simplement avec un·e diététicien·ne

Consultez

Allergie aux protéines de lait et allaitement

Les allergies aux protéines du lait sont fréquentes chez les bébés et les jeunes enfants. Si votre enfant est allergique aux protéines du lait, il est important de l'allaiter ou d’utiliser une formule hypoallergénique adaptée à son âge.

Le lait maternel est considéré comme la meilleure nourriture pour les bébés en raison de sa composition unique qui offre une nutrition optimale pour les bébés. Le lait maternel contient des anticorps qui aident à protéger les bébés contre les infections et les allergies. De plus, il contient des enzymes digestives qui facilitent la digestion des protéines et des graisses, ce qui peut aider les bébés allergiques aux protéines du lait à mieux tolérer ces nutriments.

L'allaitement est recommandé pour les bébés allergiques aux protéines de lait de vache (APLV), mais il est nécessaire d'adapter le régime alimentaire de la mère pour éviter toute transmission de protéines de lait de vache à travers le lait maternel. Si votre bébé est allergique à la protéine de lait (APLV), il est ainsi important de suivre un régime alimentaire strict pour éviter tout contact avec cette protéine. Cela signifie que vous devrez éliminer tous les produits laitiers de votre alimentation, ainsi que tous les aliments qui peuvent contenir des traces de lait. Vous devrez également être vigilant quant aux ingrédients contenus dans les aliments préparés et les médicaments.

Dans les cas où l'allaitement maternel n'est pas possible, les formules hypoallergéniques peuvent être utilisées pour nourrir les bébés allergiques aux protéines du lait. Ces formules sont élaborées pour contenir des protéines hydrolysées, c'est-à-dire des protéines qui ont été prédigérées pour faciliter leur digestion.

Quelles sont les causes de l’allergie aux protéines de lait ?  

Les allergies aux protéines de lait sont fréquentes, en particulier chez les jeunes enfants. Elles peuvent être causées par plusieurs facteurs, notamment une prédisposition génétique, un système immunitaire affaibli ou une exposition précoce au lait de vache.

La prédisposition génétique est l'un des principaux facteurs de risque pour l'allergie aux protéines de lait. Si l'un des parents est allergique aux protéines de lait, il y a une chance plus élevée que l'enfant développe également une allergie. En outre, les enfants nés prématurément ou ayant un système immunitaire affaibli sont également plus à risque de développer une allergie aux protéines de lait.

L'exposition précoce au lait de vache peut également contribuer au développement d'une allergie aux protéines de lait. Si un enfant est exposé au lait de vache avant l'âge de six mois, il y a un risque plus important qu'il développe une allergie. Cela peut être dû à la façon dont le système immunitaire de l'enfant réagit aux protéines de lait, ou à des problèmes de digestion qui empêchent l'organisme de bien absorber les protéines de lait.

En conclusion, les allergies aux protéines de lait peuvent être causées par plusieurs facteurs, y compris une prédisposition génétique, un système immunitaire affaibli et une exposition précoce au lait de vache.

Comment la prévenir ? 

Comme vu dans les lignes précédentes, il est important de noter que les allergies aux protéines de lait peuvent être héréditaires. Si l'un des parents ou des proches a une allergie, il est conseillé de parler avec un médecin avant de donner du lait ou des produits laitiers à l'enfant.

Ensuite, il est recommandé de ne pas donner de lait de vache à un enfant avant ses 12 mois. Les protéines de lait de vache peuvent être difficiles à digérer pour un bébé, ce qui peut augmenter le risque d'allergie. Les bébés peuvent être nourris avec du lait maternel ou avec des préparations pour nourrissons qui ne contiennent pas de lait de vache.

Si vous choisissez de donner du lait de vache à un enfant plus âgé, il est conseillé de commencer par des quantités très petites et d'augmenter progressivement la quantité. Cela peut aider à éviter une réaction allergique soudaine.

Il est également important de surveiller les réactions de l'enfant au lait de vache et aux produits laitiers. Si vous remarquez des signes d'allergie, tels que des éruptions cutanées, des vomissements, des diarrhées ou des difficultés respiratoires, il est important de consulter un médecin immédiatement.

Quelle est la différence entre allergie au lait et intolérance au lactose ?

Une allergie aux protéines de lait est une réaction immunitaire à certaines protéines contenues dans le lait de vache, tandis qu'une intolérance au lactose est une difficulté à digérer le lactose, un sucre présent dans le lait. Les symptômes de l'allergie aux protéines de lait peuvent inclure des éruptions cutanées, des vomissements et des difficultés respiratoires, alors que les symptômes de l'intolérance au lactose peuvent inclure des ballonnements, des diarrhées et des douleurs abdominales. Bien que ces deux conditions puissent avoir des symptômes similaires, elles sont causées par des réactions différentes et nécessitent des traitements différents.

Comment se passe le diagnostic ? 

Le diagnostic d'une allergie aux protéines de lait est généralement effectué par un allergologue. Le médecin commencera par poser des questions sur les symptômes que vous avez ressentis et sur votre historique médical. Il peut également vous demander de tenir un journal alimentaire pour voir si vous avez des réactions lorsque vous consommez des produits laitiers.

Le médecin peut également effectuer des tests cutanés pour détecter une réaction allergique. Pour ce faire, il appliquera de petites quantités de protéines de lait sur la peau, puis il attendra de voir si une réaction se produit. Si la peau devient rouge, gonflée ou irritée, cela peut indiquer une allergie.

Dans certains cas, le médecin peut également effectuer des tests sanguins pour détecter les anticorps produits par le corps en réponse aux protéines de lait. Les résultats de ces tests peuvent aider à confirmer le diagnostic d'une allergie aux protéines de lait.

Il est important de noter que le diagnostic d'une allergie aux protéines de lait peut être difficile à établir, car les symptômes peuvent être similaires à ceux d'autres conditions. Par conséquent, il est important de consulter un médecin qualifié pour obtenir un diagnostic précis et un plan de traitement adéquat.

Quels sont les traitements ? 

Le traitement de l'allergie aux protéines de lait consiste à éviter tout contact avec les protéines de lait de vache. Cela signifie que la personne allergique doit suivre un régime alimentaire strict sans lait ni produits laitiers. Il est important de lire les étiquettes des aliments pour s'assurer qu'ils ne contiennent pas de protéines de lait de vache.

Dans certains cas, le médecin peut prescrire des médicaments pour soulager les symptômes d'une réaction allergique, tels que des antihistaminiques ou des corticostéroïdes. Si la personne allergique a un choc allergique, un traitement d'urgence sera nécessaire, comprenant une injection d'épinéphrine et un soutien respiratoire.

Il est important de noter que l'allergie aux protéines de lait peut évoluer au fil du temps. Certaines personnes peuvent perdre leur sensibilité à l'allergène et être en mesure de consommer du lait et des produits laitiers sans problème. D'autres peuvent développer des allergies croisées avec d'autres aliments, comme les œufs ou les noix. Le médecin peut effectuer des tests pour vérifier si la sensibilité à l'allergène a changé.

En résumé, le traitement de l'allergie aux protéines de lait implique l'évitement des protéines de lait de vache, ainsi que la prise de médicaments pour soulager les symptômes en cas de réaction allergique. Il est important de suivre les conseils du médecin et d’un diététicien-nutritionniste, et de faire régulièrement des tests pour vérifier l'évolution de la sensibilité à l'allergène.

Articles de la même catégorie :

Logo Madietenligne
Suivez-nous sur Instagram
Logo instagram