Les 10 principes de l’alimentation intuitive

Trouvez votre diététicien ou diététicienne   >   Le blog   >   Tout sur l'alimentation intuitive   >   Les 10 principes de l’alimentation intuitive

Trouvez votre diététicien ou diététicienne   >   Le blog   >   Tout sur l'alimentation intuitive   >   Les 10 principes de l’alimentation intuitive

Demandez rapidement l'avis d'un·e spécialiste 🧑‍⚕️

Nos diététicien·ne·s sont disponibles tous les jours et répondent à vos demandes. N'attendez plus et prenez rendez-vous dès maintenant !

Manger intuitivement c’est se reconnecter à son corps et ses sensations alimentaires (faim, rassasiement, satiété). L’alimentation intuitive permet d’améliorer son rapport à la nourriture et d’avoir une relation saine et sereine avec les aliments dans son assiette en écoutant et en respectant les signaux que nous envoie notre organisme.

La croyance populaire est que pour atteindre son poids idéal il faut restreindre le nombre de calories que nous mangeons, et si la réponse se trouvait plutôt dans la façon de consommer les aliments ?

Voici les 10 principes de cette méthode détaillés ci-dessous : 

1. Rejetez la mentalité des régimes amaigrissants

Pauvre en graisse, en glucides, riche en protéines, cures en tout genre… La liste des régimes stricts est longue et ils ont pour point commun la restriction. La plupart des études montrent que les diètes amaigrissantes (les régimes restrictifs) sont inefficaces à 95 % sur le long terme. Ils ont pour conséquences un “effet yoyo”, une culpabilité, une reprise de poids, une perturbation des signaux de l’organisme, un sentiment d’échec, et peuvent même dans certains cas favoriser le développement de troubles du comportement alimentaire (TCA).

Si vous souhaitez faire la paix avec votre corps et renouer avec vos sensations alimentaires alors sortez du cercle vicieux des régimes privatifs.

2. Soyez à l’écoute de votre faim

La faim est un signal envoyé par votre organisme pour vous signaler qu’il est en manque de calories, c’est un mécanisme naturel. Vous ressentez alors un creux dans votre estomac, une fatigue, des maux d’estomac, des gargouillis… Ces sensations sont le signe que votre corps a besoin de carburant. Il est important de manger quand la faim moyenne se fait sentir. Si vous attendez de ressentir une faim excessive, vous aurez tendance à manger plus rapidement et en plus grande quantité. Apprendre à honorer votre faim modérée vous permettra ainsi de reconnaître plus facilement votre sensation de rassasiement et d’être à l’écoute de vos besoins.

3. Permettez-vous de manger tous les aliments que vous souhaitez

Arrêtez de faire la chasse aux aliments interdits, et prenez du plaisir à manger. Tous les aliments peuvent faire partie de votre alimentation. Les interdits ne font qu’augmenter l’envie et entraînent un sentiment de privation pouvant conduire à des compulsions, qui sont souvent suivies d’un grand sentiment de culpabilité. L’interdit et les restrictions alimentaires mènent souvent à leur surconsommation. Il est important de consommer tout type d’aliments sans culpabilité, et d’être attentif à ses sensations alimentaires pour ressentir les signaux de faim et de rassasiement. Si vous êtes convaincu que vous avez le droit de manger cet aliment, vous ne tomberez pas dans sa consommation par excès en vous disant que vous n’y aurez plus le droit par la suite.

4. Arrêtez de catégoriser vos aliments comme bons ou mauvais

Pensez à votre bien-être et cessez de classer vos aliments comme “bons” ou “mauvais” et vous direz au revoir à la culpabilité. Le plaisir, la variété de vos assiettes, l’écoute de vos sensations font partie d’une alimentation saine.

5. Reconnaissez votre satiété

Votre corps vous envoie un signal pour vous indiquer quand finir votre repas. Vous ressentez alors le rassasiement qui correspond à la diminution du plaisir en bouche, la satiété arrive quand il est global, vous êtes alors repu et vous n’avez plus faim. Être à l’écoute de vos sensations de faim et de satiété vous permet alors d’être parfaitement en accord avec les besoins de votre organisme.  Les besoins évoluent et ne sont pas les mêmes chaque jour, et diffèrent suivant les différents évènements de la vie (sport, grossesse, allaitement, ménopause, âge…), laissez vous guider par les signaux de votre corps et vos apports alimentaires s’ajusteront naturellement.

6. Mangez avec plaisir

Recherchez la satisfaction dans votre repas et le plaisir de manger. Si vous dégustez vos aliments avec plaisir, vous serez alors heureux et satisfait et vous constaterez alors que vous mangez moins en quantité. Satisfaire ses papilles, manger un repas en bonne compagnie, être à l'écoute de votre faim, vous permettra d’avantage d’être connecté à vos sensations alimentaires. Ne mangez pas trop vite, prenez le temps de déguster, de découvrir toutes les saveurs, odeurs, les textures, et savourez vos aliments, votre plaisir n’en sera que décuplé !

7. Vivez vos émotions sans utiliser la nourriture

Connaissez vous l’expression “ne pas manger ses émotions” ? La peur, la colère, l’ennui, la tristesse… Telles sont des émotions que nous pouvons ressentir, mais la solution n’est pas dans votre assiette ! La nourriture agit comme un anxiolytique sur le court terme, mais bien souvent la culpabilité prend vite le relai. Il y a souvent une sensation de perte de contrôle avec une recherche de réconfort dans la nourriture (nourriture émotionnelle). Sur le long terme, il vous faudra apprendre à gérer vos émotions sans utiliser la nourriture, en étant accompagné et en recherchant d’autres alternatives pour vous apaiser comme le sport, le coloriage, le dessin, les activités manuelles, l’écriture…

8. Acceptez et respectez votre corps

Aimez-vous tout simplement ! Respecter votre corps, vous permettra de mieux l’accepter. Nous sommes souvent très durs envers nous-mêmes et pourtant vos mensurations ne définissent pas votre personne. Faire la paix avec votre corps et vous accepter tel que vous êtes, fait partie du processus de l’alimentation intuitive.

9. Faites du sport

Les bienfaits du sport sont nombreux, il permet en outre de se sentir bien dans sa peau. Oubliez le sport pour brûler des calories et perdre du poids, et focalisez-vous sur le plaisir qu’il vous apporte et cette belle énergie qui en découle. Faire du sport en éprouvant du plaisir vous aidera à conserver une activité physique sur le long terme, alors bougez et votre corps vous dira merci !

10. Prenez soin de votre santé et soyez à l’écoute de vos papilles gustatives

Avoir une alimentation saine c’est choisir des aliments de qualité, cuisiner, manger varié. Aucun aliment ne va mettre en péril votre santé du jour au lendemain, c’est l’équilibre sur plusieurs semaines qui est important.

N’hésitez pas à consulter un diététicien·ne spécialisé·es pour vous aider dans votre démarche.

Articles de la même catégorie :