L’hyperphagie : qu’est-ce que c’est ?

Trouvez votre diététicien ou diététicienne   >   Le blog   >   Tout sur l'alimentation intuitive   >   L’hyperphagie : qu’est-ce que c’est ?

Trouvez votre diététicien ou diététicienne   >   Le blog   >   Tout sur l'alimentation intuitive   >   L’hyperphagie : qu’est-ce que c’est ?

Demandez rapidement l'avis d'un·e spécialiste 🧑‍⚕️

Nos diététicien·nes sont disponibles tous les jours et répondent à vos demandes. N'attendez plus et prenez rendez-vous dès maintenant !

L’hyperphagie aussi appelée l'hyperphagie boulimique ou polyphagie est un trouble du comportement alimentaire définie par une surconsommation d’aliments.

Définition de l'hyperphagie

L’hyperphagie est un trouble du comportement alimentaire (TCA), au même titre que l’anorexie mentale et la boulimie, elle est cependant bien moins connue du grand public. Elle se caractérise par l’ingestion sur une courte période de temps, d’une grande quantité d’aliments associé au sentiment de perte de contrôle, sans être à l’écoute de ses sensations alimentaires. Contrairement à la boulimie, il n’y a pas utilisation de méthodes compensatoires comme les vomissements, le recours aux laxatifs, les régimes restrictifs, le sport à outrance…

Les pulsions alimentaires peuvent arriver à n’importe quel moment de la journée ou de la nuit. Bien souvent, l'hyperphagie entraîne un surpoids voire une obésité.

Quelles sont les causes de l’hyperphagie ? 

La cause exacte de l’hyperphagie n’est aujourd’hui pas connue, cependant elle serait liée à un déséquilibre psychologique ou à une atteinte affective.

De nombreuses pistes sont aujourd’hui mise en évidence :

  • Dépression, stress, faible estime personnelle, utilisation de substances illicites

  • Prise de médicaments

  • Recours régulier à des régimes restrictifs augmentant les compulsions alimentaires

  • Troubles hormonaux

Quels sont les symptômes ? 

Tout le monde a déjà fait l’expérience de trop manger au cours d’un repas par exemple. L'hyperphagie, de son côté,  se caractérise par la répétition régulière d’une consommation excessive d’aliments sur un court laps de temps. Voici les symptômes qui peuvent survenir :

  • Absorption d’une grande quantité de nourriture sans ressentir de la faim en amont

  • Ingérer une grande quantité d’aliments jusqu’à en avoir mal au ventre avec une sensation de distension abdominale inconfortable
  • Manger seul et faire des crises en cachette pour éviter la gêne devant les autres de la quantité ingérée
  • Sentiment de culpabilité et de honte, de dépression, et de dégoût pour soi-même après la phase compulsive

Comment reconnaître et identifier l’hyperphagie ? 

Les spécialistes se basent sur les critères ci-dessous pour établir le diagnostic de l'hyperphagie :

  • Épisodes récurrents de crises de boulimie avec ingestion d’une grande quantité d’aliments en très peu de temps. Ces crises sont accompagnées d’un sentiment de perte de contrôle par la personne.

  • Pendant les crises de boulimie, au moins 3 critères présentés dans le paragraphe précédent sont présents.

  • Ce comportement d’hyperphagie boulimique provoque une souffrance marquée.

  • Ce comportement boulimique survient au moins 2 fois par semaine depuis 6 mois.

  • Il n’est pas associé à des comportements compensatoires comme : vomissements, prise de laxatifs, activité physique intensive, régimes restrictifs…

Qui est touché par l'hyperphagie ? 

La prévalence de l’hyperphagie boulimique est de 3,5 % des femmes et 2 % des hommes, elle touche quasiment autant les hommes que les femmes. Il est cependant difficile d’établir la fréquence de ce trouble car ces personnes consultent souvent pour surpoids ou obésité sans évoquer leur trouble du comportement alimentaire.

Contrairement aux autres troubles du comportement alimentaire comme l’anorexie et la boulimie, l’hyperphagie touche davantage les personnes adultes que les adolescents.

Ce trouble à de nombreuses causes comme :

  • Le stress et l’anxiété

  • L'accumulation de régimes amaigrissants

  • La mauvaise estime de soi

  • La dépression

Quelles en sont les conséquences ? 

Les personnes atteinte de ce trouble n’ayant pas recours à des méthodes compensatoires, les principales complications de l'hyperphagie sont le développement de surpoids et d’obésité. Tout ce temps d’alternance entre restrictions et rages alimentaires laisse des traces. D’autres complications peuvent survenir comme :

  • Diabète de type 2

  • Cholestérolémie

  • Hypertension artérielle

  • Conséquences psychologiques (faible estime de soi, isolement volontaire, difficultés relationnelles, troubles de la sexualité, dépression)

Quels sont les traitements

L’hyperphagie boulimique peut être temporaire ou chronique.

  • Si elle est temporaire : il est plus facile de s’en rendre compte et de reprendre le contrôle sur son comportement alimentaire. On peut retrouver ce cas de figure chez les personnes qui vivent un stress intense ou un événement particulier et qui cherchent du réconfort dans la nourriture (“manger ses émotions”). Passé cette source d’anxiété, elles essaieront de revenir à une alimentation saine accompagnée d’une activité physique pour reprendre soin de leur corps.

Peut-on prévenir ce trouble du comportement alimentaire ? 

Il n'existe pas de solutions pour prévenir ce trouble du comportement alimentaire. Cependant, il est utile de reconnaître un comportement alimentaire malsain pour éviter qu’il ne s’installe sur le long terme, quand bien même il ne surviendrait que très rarement. Il est important également de partager des valeurs saines sur l’alimentation, ainsi que sur l’image corporelle.

Articles de la même catégorie :