Combien de temps dois-je allaiter mon bébé ?

Trouvez votre diététicien ou diététicienne   >   Le blog   >   Alimentation Grossesse et Allaitement   >   Combien de temps dois-je allaiter mon bébé ?

Trouvez votre diététicien ou diététicienne   >   Le blog   >   Alimentation Grossesse et Allaitement   >   Combien de temps dois-je allaiter mon bébé ?

Demandez rapidement l'avis d'un·e spécialiste 🧑‍⚕️

Nos diététicien·nes sont disponibles tous les jours et répondent à vos demandes. N'attendez plus et prenez rendez-vous dès maintenant !

Vous êtes enceinte ou vous débutez l’allaitement de votre enfant et vous vous demandez combien de temps il est recommandé d’allaiter ? Combien de temps vous souhaitez allaiter ? Quelles sont les questions à se poser ?

Quelles sont les recommandations ? 

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande 6 mois d’allaitement exclusif, et 2 ans d’allaitement partiel en complément d’une alimentation de table. L’allaitement peut être continué aussi longtemps que le désire la mère et l’enfant.

Lors de la première du bébé, le lait reste son alimentation principale.

Quel est la durée moyenne de l’allaitement maternel ? 

Dans la plupart des cultures où l’allaitement reste prédominant, les enfants sont allaités en moyenne 2 à 3 ans.

En France, la durée d’allaitement est parmi les plus basses au monde. Elle est en moyenne de 4 mois, ce qui est cependant en forte progression par rapport aux années 90, où elle était de 2 mois. À la naissance, 70 % des femmes françaises allaitent leur enfant, elles ne sont plus que 50 % à 1 mois, 20 % à 6 mois et 5 % à 1 an. Dans les pays scandinaves, le taux d’allaitement à 6 mois, représente encore 70 %, et il est encore de 60 % à 1 an. Cette différence de durée d’allaitement s’explique de part la durée du congé maternité qui est plus courte et par le manque d’informations données aux jeunes mamans.

À partir de quel âge parle-t-on d’allaitement long ? 

Il n’existe pas de durée précise pour parler d’allaitement “tardif”, tout simplement car cela dépend des habitudes de la population. La définition appartient à chacun, cependant en France les mamans qui dépassent les six mois d’allaitement entrent dans la catégorie des allaitements longs.

Quels sont les facteurs qui influencent la durée de l’allaitement ? 

De nombreux facteurs influencent la prise de décision de poursuivre ou d’arrêter l’allaitement :

  • Un allaitement correctement mis en place ou non

  • Un enfant qui prend correctement le sein (freins restrictifs par exemple, qui peuvent rentrent l’allaitement plus difficile)

  • Le vécu de l’allaitement

  • Le retour au travail

  • Le désir d’une autre grossesse

  • Le soutien du conjoint ou de la famille

  • La santé de la mère et de son enfant

Qu’est-ce que l’allaitement à la demande ? 

L’allaitement à la demande consiste à répondre aux besoins du bébé dès qu’il le demande et non selon des horaires de tétées. Aucun nombre de tétées n’est prédéfini, ni d’intervalle entre les tétées. L’essentiel est de s’adapter aux besoins du bébé. Cette méthode favorise la lactation optimale pour l’enfant.

Quels sont les avantages et bienfaits de l’allaitement pour l’enfant ? 

Le lait maternel est parfaitement adapté aux besoins du nourrisson. Il renferme de nombreuses qualités :

  • Il se digère facilement

  • Il contient des anticorps permettant de renforcer l’immunité des bébés, et notamment de les protéger contre les infections ORL (otites, rhinopharyngites) et intestinales

  • Il diminue le risque d’allergie

  • Il est riche en acides gras essentiels pour aider au développement du cerveau dès la naissance

  • Il est toujours disponible immédiatement et à une parfaite température

  • Il diminue le risque de diarrhée

  • Il prévient l’obésité

  • Il s’adapte aux besoins du bébé

  • Il est économique et écologique

  • Il favorise le lien d’attachement entre la mère et son enfant en créant un moment d’intimité unique

Quels sont les avantages et bienfaits de l’allaitement pour la maman ? 

L’allaitement renferme de nombreux bienfaits également pour la maman :

  • Il permet de retrouver plus rapidement son poids d’avant grossesse car donner le sein augmente les dépenses énergétiques de l’organisme

  • Il permet de diminuer le risque de certains cancers (sein, col de l’utérus, ovaire) mais aussi de l’ostéoporose

  • Il prévient le risque de développement d’un diabète de type 2

  • Il prévient le risque de dépression post-partum

  • Il favorise le lien d’attachement entre la mère et son enfant

  • Il a un effet relaxant sur la maman grâce à la sécrétion d’ocytocine

Si les difficultés au cours de l’allaitement existent comme les baisses ponctuelles de lactation (lien article comment augmenter production de lait), l’allaitement doit rester un plaisir et un moment d’échange. N’oubliez pas que les premiers mois d’allaitement sont souvent les plus difficiles, avec l’arrivée de la diversification alimentaire les tétées s'espaceront de plus en plus.

L’allaitement n’est jamais nocif pour l’enfant

L’allaitement ne peut jamais nuire au bien-être de l’enfant. Si l’enfant ne souhaite plus le sein, il s’en détournera tout simplement. Attention à ne pas confondre avec une "grève de la tétée”, qui est le signe d’un inconfort pour l’enfant (reflux, diminution de la lactation…).

De nombreuses femmes craignent d’être mordues à l’arrivée des dents de l’enfant, cependant téter ne demande pas de faire l’usage des dents. Des morsures peuvent arriver au moment des douleurs dentaires par exemple, n’hésitez pas à expliquer en douceur à votre enfant votre inconfort.

Comment se passe le sevrage ? 

Le sevrage est un changement important aussi bien pour la mère que pour l’enfant, et il doit se faire en douceur et progressivement. Cette méthode vous permettra d’éviter l’engorgement de votre poitrine. Vous pouvez commencer par éliminer une tétée dans la journée. Arrêtez les tétées du matin et du soir en dernier si possible, car ce sont souvent les préférées des enfants. Le sevrage complet en douceur dure en moyenne 4 semaines.

Qu’est-ce que le sevrage naturel ? 

Le sevrage naturel (ou allaitement non écourté) est le choix d’allaiter son enfant aussi longtemps que celui-ci le désire. Le sevrage naturel intervient entre les 2 et 6 ans de l’enfant. L’enfant se détache petit à petit du sein, des fois il peut ne pas en émettre le besoin pendant plusieurs jours et y revenir. Cette méthode respecterait davantage les besoins physiologiques de l’enfant selon les spécialistes.

Et si vous vous écoutiez ? 

L’allaitement évolue avec le temps, plus l’enfant grandira plus il sera facile de l’adapter. À partir d’un an, il vous sera possible de commencer à expliquer à votre enfant le lieu et le moment de l’allaitement. Il est important et primordial que votre allaitement reste un plaisir.

Un retour au travail ne veut pas forcément dire un sevrage. De nombreuses adaptations sont possibles, comme un allaitement le matin et le soir, l’utilisation d’un tire-lait… Si vous rencontrez des difficultés, n’hésitez pas à consulter une conseillère en lactation.

L’important c’est que vous soyez heureuse dans cette relation avec votre enfant. Adaptez votre allaitement pour y trouver le plus de confort possible, et continuer aussi longtemps que vous le souhaitez. L’allaitement doit toujours et avant tout être un choix personnel.

À RETENIR : 

  • Il n’y a pas de durée d’allaitement prédéfinie ! Il y a uniquement une durée d’allaitement recommandée pour les femmes et leur enfant

  • Si vous rencontrez des difficultés comme une baisse de lactation, un sevrage difficile à mettre en place ou autre, n’hésitez pas à consulter une conseillère en lactation

  • Si vous souhaitez aller jusqu’au sevrage naturel, faites vous confiance et faites confiance à votre enfant. C’est lui qui décidera lui-même de la fin de l’allaitement, et il arrêtera simplement de téter.

N’hésitez pas à consulter nos diététicien·nes spécialisé·es en allaitement qui vous aideront à adapter votre alimentation aux besoins de votre enfant.

Articles de la même catégorie :