Grossesse et listériose

Trouvez votre diététicien ou diététicienne   >   Le blog   >   Alimentation Grossesse et Allaitement   >   Grossesse et listériose

Demandez rapidement l'avis d'un·e spécialiste 🧑‍⚕️

Nos diététicien·ne·s sont disponibles tous les jours et répondent à vos demandes. N'attendez plus et prenez rendez-vous dès maintenant !

Vous êtes enceinte et vous vous demandez comment adapter votre alimentation et vous protéger de la listériose. La bactérie Listeria est très répandue dans les aliments, et elle survit même dans le réfrigérateur, elle se caractérise d’ailleurs par sa grande résistance aux températures froides. C’est une maladie rare mais grave, transmise par l’alimentation. Elle peut avoir des conséquences graves sur la santé de la femme enceinte et de son enfant tout comme la toxoplasmose.

Qu’est-ce que la listériose ? 

La listériose est due à une bactérie nommée Listeria monocytogenes. Cette bactérie est loin d’être rare et est très répandue dans l’environnement et notamment dans les aliments. Sa température optimale de croissance est entre 30 et 37°C, cependant elle survit à la réfrigération. Elle est sensible à la chaleur et est détruite à 60°C en 30 minutes. On retrouve cette bactérie dans le sol, l’eau, les végétaux, chez des animaux qui sont son réservoir, le lait, la viande crue, les fruits de mer, mais aussi sur les ustensiles de cuisine et dans le refrigérateur. La bactérie est capable de franchir la barrière placentaire et devient ainsi dangereuse pour le fœtus.

Quels sont les symptômes de la listériose

L’incubation de la listériose est de 10 à 28 jours. Chez le femme enceinte, la maladie passe souvent inaperçue (il est possible aussi de ressentir des symptomes similaires à ceux de la grippe) ou provoque des contractions.

Pamis les symptômes s’ils sont présents, vous trouverez :

  • Signes de rhinopharyngite

  • Fièvre

  • Mal de tête

  • Raideur de la nuque

  • Grande fatigue

  • Troubles digestifs (nausées, vomissements, diarrhées…)

Si la bactérie est détectée par votre médecin, il vous prescrira un traitement antibiotique pour une durée minimum de 15 jours.

Pour le nouveau-né les conséquences peuvent être graves : avortement, accouchement prématuré, septicémie avec détresse respiraroire ou une méningite dans les premiers jours après la naissance. Il existe un traitement antibiotique à administrer le plus tôt possible.

Comment se passe le diagnostic de la listériose ? 

Le diagnostic de la listériose se fera grâce à des analyses microbiologiques. Il repose sur l’isolement de la bactérie suite à une prise de sang, un prélèvement vaginal, une ponction lombaire, prélèvement de liquide gastrique chez un nouveau-né.

La listériose est une maladie à déclaration obligatoire (le médecin ou le laboratoire doit informer les autorités sanitaires si un cas de listériose est détecté).

Comment se passe la contamination à la listériose ? 

Le mode de contamination à la listériose le plus fréquent est la consommation d’aliments contaminés par Listeria monocytogenes. Cette bactérie aime la chaleur mais est aussi capable de se développer aussi à 4°C. La contamination peut être favorisée par l’allongement de la chaîne du froid. Elle n’altère pas le goût des aliments, impossible alors de la repérer lors de l’ingestion d’un aliment.

Elle est détruite par la chaleur, et de ce fait se retrouve rarement sur les aliments cuits, sauf si les aliments sont contaminés après la cuisson.

Les aliments les plus à risque sont les charcuteries cuites, les graines germées, le lait cru et les fromages au lait cru, le surimi, les préparations de traiteur non recuites.

Aliments à éviter

La prévention pour la femme enceinte consiste à éviter la consommation des aliments les plus fréquemment contaminés :

  • Poisson cru ou fumé

  • Coquillages crus

  • Surimi, tarama

  • Charcuterie (rillette, pâté, foie gras…)

  • Lait cru

  • Fromages au lait cru, à pâte persillée (Bleu, Roquefort…), à croûte fleurie (Camembert, Brie…)

  • Graines germées crues

  • Croûtes de fromage

Prévention

Pour vous prémunir du risque de contamination à la listériose voici les recommandations :

  • Laver soigneusement vos fruits, légumes et herbes aromatiques

  • Bien cuire les aliments d’origine animale (viande, poisson, charcuterie)

  • Retirer la croûte des fromages

  • Recuire les produits achetés prêt à consommer (préparations traiteur)

  • Conserver les aliments crus séparés des aliments cuits, pour éviter les contaminations croisées

  • Réchauffer les restes alimentaires à une température à coeur supérieur à 70 °C avant de les consommer

  • Nettoyer régulièrement le réfrigérateur à l’eau javellisée

  • Régler le réfrigérateur à une température entre 0 et 4°C

  • Respecter les dates limites de consommation (DLC)

  • Se laver les mains, les ustensiles de cuisine et le plan de travail après la manipulation d’aliments crus

  • Bien se laver les mains avant de préparer à manger

  • Préférer les produits préemballés aux produits à la coupe

  • Conserver les restes alimentaires au réfrigérateur moins de 3 jours

  • Après ouverture de l’emballage, consommer les aliments rapidement

  • Se laver régulièrement les mains

Traitement en cas de contamination à la listériose

Quand le diagnostic de listériose est confirmé par une prise de sang, le traitement consiste en l’administration d’antibiotiques spécifiques généralement à base de pénicilline. Plus le traitement sera remis précocement, plus il sera efficace.

La prise d’antibiotiques même pris très précocément, ne garantit pas pour autant que le fœtus ne sera pas contaminé.

 N’hésitez pas à consulter nos diététicien·nes spécialisé·es en grossesse qui vous aideront à adapter votre alimentation à votre état physiologique.

Articles de la même catégorie :