Quels sont les aliments à privilégier pour tomber enceinte ?

Trouvez votre diététicien ou diététicienne   >   Le blog   >   Alimentation Grossesse et Allaitement   >   Quels sont les aliments à privilégier pour tomber enceinte ?

Trouvez votre diététicien ou diététicienne   >   Le blog   >   Alimentation Grossesse et Allaitement   >   Quels sont les aliments à privilégier pour tomber enceinte ?

Demandez rapidement l'avis d'un·e spécialiste 🧑‍⚕️

Nos diététicien·ne·s sont disponibles tous les jours et répondent à vos demandes. N'attendez plus et prenez rendez-vous dès maintenant !

Vous vous demandez comment booster votre fertilité ou celle de votre conjoint pour augmenter vos chances de tomber enceinte ? Un corps en bonne santé dispose de plus de facilité à procréer, et c’est aussi vrai chez l’homme que chez la femme. De saines habitudes alimentaires ont toute leur importance, mais comment y arriver ? Réponses.

Fertilité féminine : Quels sont les aliments à privilégier pour tomber enceinte ? 

Donner la vie peut parfois s’avérer être un véritable parcours du combattant, une alimentation équilibrée peut être une aide précieuse dans votre projet de procréation. Il est important que votre alimentation soit équilibrée et accompagnée d’une bonne hygiène de vie, qui vous donneront également de saines habitudes alimentaires à conserver durant votre grossesse.

Voici les aliments pouvant vous aider à tomber enceinte :

  • Les oméga 3 : vous les trouverez dans les poissons gras (saumon, thon, hareng, maquereau, sardine…), les fruits à coque (noix, noisettes, amandes…), des huiles (lin, colza, germe de blé, chanvre, caméline, périlla), les oeufs nourris aux graines de lin.

  • La vitamine D : vous la trouverez dans les poissons gras, les produits laitiers enrichis en vitamine D, les deux tiers de la vitamine D sont synthétisés grâce aux rayons du soleil.

  • La vitamine B9 (aussi appelée acide folique) : vous la trouverez dans les légumes verts foncés (épinards, cresson, blettes, haricots verts, salade verte…), les légumineuses (lentilles, haricots blancs, pois cassés…), les fruits de couleur orange (orange, melon, mandarine…).

  • Les fibres : vous les trouverez dans le pain complet, les pâtes complètes, le riz complet....

  • Les protéines animales : vous les trouverez dans  la viande, le poisson, les œufs, les fruits de mer.

  • Les protéines végétales : vous les trouverez dans les amandes, les lentilles, le tofu, le seitan, le soja...

  • Le calcium : vous le trouverez dans les produits laitiers (yaourt, fromage blanc, fromage, lait…, évitez les yaourt 0% et le lait écrémé),  les légumes à feuilles (cresson, blettes…), les fruits olégaineux (amandes, noix, noisettes…), les eaux minérales riches en calcium (hépar, contrex…), les boissons vgétales enrichies en calcium (amandes, riz…).

  • L’eau : il est important que vous mainteniez une hydratation moyenne de 1,5 litre par jour.

Quels sont les aliments à éviter pour tomber enceinte ? 

Si certains aliments favorisent et aident à procréer, d’autres en revanche sont à limiter car ils jouent dans l’infertilité. Nous vous conseillons de limiter votre consommation des aliments ci-dessous détaillés :

  • Les acides gras saturés (AGS) : huile de palme, beurre, charcuterie, viande grasse, confiseries…

  • Les aliments à index glycémique élevé : ils font augmenter la glycémie (taux de sucre dans le sang), le pancréas sécrète alors de l’insuline qui nuit à la fertilité et plus précisément à l’ovulation. Il s’agit des gâteaux, biscuits, sucre, pain blanc, riz blanc, chips, farine blanche, pâtisserie...

  • Les produits préparés et industriels : ils sont souvent trop gras, trop salés, et trop sucrés.

  • Le café : maximum 2 à 3 tasses par jour, vous pouvez consommer du café décaféiné.

  • L’alcool

Est-ce que l’IMC a un impact sur la fertilité ? 

Le surpoids et l’obésité augmentent le risque de développer des pathologies, mais ont aussi un impact sur la fertilité. Un indice de masse corporelle (IMC) supérieur à 25 augmente les risques d’avoir des cycles menstruels perturbés. Une perte de poids chez une femme en surpoids majore ainsi ses chances d’avoir des cycles menstruels réguliers et donc une plus grande fertilité.

Fertilité masculine : Quels sont les aliments qui boostent la fertilité de l’homme ?

Une alimentation saine et variée a également un impact sur la qualité du sperme de l’homme. Voici les aliments à favoriser si vous êtes un homme et que vous souhaitez booster votre fertilité :

  • Les oméga 3 : poissons gras, fruits à coque, certaines huiles, œufs nourris aux graines de lin.

  • Les antioxydants (vitamine E, C, bêta carotènes, zinc, sélénium…) : oignons, ail, fruits rouges, fruits à coque, carotte, orange, certaines huiles végétales, fruits rouges, persil, kiwis, clémentines, brocolis…

  • La vitamine D : poissons gras, produits laitiers enrichis en vitamine D, exposition aux rayons du soleil.

  • Vitamine B9 (acide folique) : légumes de couleur verte foncée, légumineuses, fruits de couleur orange.

Infertilité masculine : Quels sont les aliments à éviter ? 

Si certains aliments favorisent la fertilité masculine, d’autres en revanche diminuent les chances de procréer. Pour un développement sain des spermatozoïdes et une meilleure fertilité,  il est conseillé de limiter la consommation d’alcool et de tabac associés à une alimentation riche en aliments transformés.

Est-il important d’avoir une bonne hygiène de vie pour favoriser ses chances ? 

Consommer de l’alcool, fumer, boire du café, être sédentaire, a déjà des effets délétères sur votre santé mais influe aussi sur votre fertilité. Si vous souhaitez tomber enceinte, il est conseillé de limiter au maximum ces habitudes, ce qui vous permettra aussi de les poursuivre plus facilement au cours de votre grossesse. Attention aux régimes stricts qui sont déconseillés et ont un impact sur votre fertilité et le fonctionnement de vos ovaires.

Existe-t-il un lien entre infertilité et pesticides ? 

De nombreuses études établissent un lien entre la consommation de pesticides et la fertilité masculine, ces substances bloqueraient la production des hormones androgènes.

Il est ainsi préférable de consommer des fruits et légumes bio, si votre budget ne vous le permet pas il est conseillé de peler vos aliments ou de les faire tremper dans du bicarbonate. Privilégiez également les aliments locaux et de saison.

Le choix de l’alimentation influence-t-il le sexe de l’enfant ? 

Selon certaines croyances populaires, l’alimentation aurait un rôle à jouer dans la détermination du sexe de l’enfant à naître. Selon une étude de 2008 menée par des chercheurs des universités d’Oxford et d’Exter, une alimentation riche en calories au moment de la conception favoriserait la venue au monde d’un garçon, alors qu’une alimentation hypocalorique serait en faveur d’une fille.

 N’hésitez pas à consulter nos diététicien·nes spécialisé·es en grossesse qui vous guideront sur vos choix alimentaires.

Articles de la même catégorie :