Comment réaliser ses menus de semaine Batch Cooking

Trouvez votre diététicien ou diététicienne   >   Le blog   >   C'est quoi le Batch cooking ?   >   Comment réaliser ses menus de semaine Batch Cooking

Trouvez votre diététicien ou diététicienne   >   Le blog   >   C'est quoi le Batch cooking ?   >   Comment réaliser ses menus de semaine Batch Cooking

Demandez rapidement l'avis d'un·e spécialiste 🧑‍⚕️

Nos diététicien·ne·s sont disponibles tous les jours et répondent à vos demandes. N'attendez plus et prenez rendez-vous dès maintenant !

Depuis que vous avez entendu parler du batch cooking, vous ne jurez plus que par ce concept pour vos menus de la semaine. Il faut dire qu’il permet de se libérer de la cuisine chaque jour après le travail et évite le casse-tête quotidien du « qu’est-ce qu’on mange ce soir ? ». Le seul problème, ce sont les menus. Que cuisiner pour la semaine ? Avec nos astuces, vous n’aurez plus mal à la tête à y penser constamment.

Faire un tri de ce que l’on a en stock

Toute cuisine responsable commence par un tri de ce que l’on a dans les placards et le frigo. À partir de ce que vous avez et ce qui vous manque (on parle des bases : riz, pâtes, légumineuses...), vous pouvez faire votre liste de courses. Cela vous évitera d’acheter des ingrédients que vous avez déjà. Ou au contraire, ne pas avoir ce dont vous avez besoin. De plus, les courses seront plus rapides.

En notant tout ce que vous avez chez vous, vous luttez contre le gaspillage alimentaire. Car c’est connu, on a tendance à manger ce que l’on vient d’acheter. Du coup, ce qui était déjà dans le placard y reste encore. Jusqu’à ce que l’on s’aperçoive que la date limite de consommation a déjà été dépassée de plusieurs jours, voire semaines ou mois. Ils vont alors finir dans la poubelle.

En n'achetant que ce dont vous avez besoin, la planète vous remerciera... et votre portefeuille aussi.

Noter tous les plats que l’on aime

Quelles sont vos recettes préférées et qui ne demandent pas beaucoup de temps, que ce soit à la préparation ou à la cuisson.

Quand on cuisine ce que l’on aime, ce n’est plus une corvée, c’est un plaisir. De plus, tous les jours, à midi et le soir, vous êtes sûr de vous régaler.

Petite astuce : préparez le menu en famille. De cette façon, vous êtes sûr que tout le monde aimera ce que vous avez cuisiné. Car avouons-le, il n’y a rien de pire que de voir que personne n’apprécie ce que l’on a préparé avec amour.

Établir une catégorie de plats pour la semaine

Non seulement vous dégusterez des plats variés, ce qui est important pour ne pas se dégoûter d’une recette, mais vous profitez également de tous les nutriments qu'apportent les différents ingrédients. Eh oui, même si l’on adore les pâtes, si elles reviennent trois fois par semaine, toutes les semaines, elles n’auront plus de goût. Peu importe si l’on ajoute des tonnes de fromages et tous les ingrédients que l’on adore.

Vous pouvez par exemple cuisiner du poisson pour le lundi, un plat de viande pour le mardi, une quiche le mercredi, etc. Cerise sur le gâteau, vous développerez le goût de vos enfants.

Utiliser un ingrédient que l’on aime dans toutes les recettes

Vous aimez les épices ? Cuisinez des plats où vous pourrez utiliser ces épices pour toute la semaine. Regardez sur Internet, vous y trouverez des recettes faciles et rapides à préparer avec ces ingrédients. Vos enfants adorent le fromage ? Vous avez l’embarras du choix pour les plats : pizza, gratin, tourte, risotto...

Pour ne pas manger le même plat au cours de la semaine, variez vos recettes. Préparez une base nature à laquelle vous ajouterez votre ingrédient préféré. L’astuce, c’est d’assembler le plat le jour J pour ne pas passer votre dimanche après-midi dans la cuisine.

Cuisiner des plats que l’on maîtrise

Cela vous évitera de passer des heures en cuisine pour finir avec un plat de pâtes. Si vous ne maîtrisez pas la cuisson, vous allez vous énerver, alors que le but était justement de vous détendre en préparant tous les plats le même jour.

Bien entendu, rien ne vous empêche d’essayer de nouvelles recettes. Commencez par des plats assez simples et rapides. Ensuite, à mesure que vous aurez pris votre rythme, vous pourrez vous attaquer à des plats plus complexes. Néanmoins, réservez ces recettes pour les jours où vous avez beaucoup de temps devant vous.

Cuisiner un légume de saison pour tous les jours

On ne le répètera jamais, les légumes sont bons pour la santé et pour la ligne. Ayez le réflexe d’intégrer un légume dans chacune de vos assiettes. Pensez à un légume de saison et cuisinez-le en variant le mode de cuisson : à la vapeur, mijoté, dans une soupe, etc.

Manger des légumes tous les jours est d’autant plus important si vous avez des enfants. Pour les inciter à en manger, variez la découpe : en biais, en julienne, en dés... De même, misez sur l’originalité dans la présentation du plat.

Tenir compte du temps de conservation de chaque plat

Certaines recettes peuvent être conservées plus longtemps que d’autres. Par exemple, les légumes, les gratins, les pâtes... peuvent se conserver jusqu’à 5 à 6 jours au réfrigérateur. Ce qui n’est pas le cas du poisson et de la viande qui ne sont plus consommables après 1 ou 2 jours. Les viandes et les poissons, tout comme les crustacés, doivent donc être consommés le lundi, mardi au plus tard, et le gratin sera parfait pour jeudi ou vendredi.

Choisir des recettes aux cuissons différentes

Le principe du batch cooking est de raccourcir le temps en cuisine. Pour cela, vous devez cuisiner plusieurs recettes en même temps. De plus, vous pourrez faire d’énormes économies d’énergie.

Si vous avez un grand four, vous n’aurez aucun mal à cuire plusieurs recettes en simultané. Si ce n’est pas le cas, essayez de mixer, par exemple deux plats au four avec une cuisson en chaleur tournante, 2 sur la plaque et 1 à la vapeur.

Le mot de la fin

Le batch cooking est un concept qui a changé la vie de millions de foyers. Grâce à lui, 15 minutes par jour suffisent pour déguster un plat de chef, le temps de réchauffer la recette.

Un petit conseil de dernière minute, si vous êtes un petit mangeur, prévoyez un repas où vous adapterez des restes. Cela vous fera un repas en moins à préparer et vous ne jetterez pas de la nourriture encore consommable.

Articles de la même catégorie :